Comment trouver un nom efficace pour votre start-up ?

22 janvier 2019
personnes en réunion
Votre entreprise, c’est un peu comme votre enfant.

Une fois le projet lancé, vous vous mettez en quête d’un nom pour mieux vous projeter. Et comme pour le prénom de votre enfant, vous avez besoin de trouver un nom qui donne du sens. En communication, le nom de votre entreprise joue un rôle très important. Il faut donc veiller à ne pas seulement trouver un nom qui vous plait, mais un nom efficace. Certaines agences de pub demandent des sommes indécentes pour vous aider à trouver le bon nom. Personnellement, je pense que la recherche d’un nom pour sa start-up est une démarche qui vous est propre. Auriez-vous l’idée de demander à un tiers de trouver le prénom de votre enfant ? Evidemment le « naming » est une science, et il est parfois difficile de réfléchir dans la bonne direction pour trouver le bon nom de votre projet. Agent de Com’ vous livre les secrets d’un naming réussi.

Le nom doit parler du métier. 
A
ttention aux noms « conceptuels » trop éloignés du métier de l’entreprise. Votre nom doit avoir un lien avec votre secteur d’activité ou de votre business. Un bon nom c’est donc un nom qui fait déjà une partie du boulot de communication.

Le nom doit être facile à retenir.
Les jeux de mots trop tordus, même s’ils sont astucieux compliqueront la tâche de vos interlocuteurs qui devront s’y prendre à plusieurs fois pour le mémoriser. Un nom efficace est un nom qui se mémorise facilement. Et pas seulement de la part de votre cible, mais idéalement par n’importe qui. Lors d’un dîner entre amis ou auprès des amis de vos parents, présentez votre projet, donnez son nom et voyez si au fil de la soirée vos interlocuteurs ont bien retenu le nom. Parlez en à vos enfants. Un nom efficace doit être mémorisé par un enfant de 6 ans.

Le nom doit raconter une histoire.
Le nom doit suggérer un bénéfice ou décrire votre produit ou votre service, il peut également décrire la valeur ajoutée de votre offre. Ainsi, il racontera les bases de l’histoire de votre marque et contribuera à plonger vos interlocuteurs dans votre univers et à se l’approprier. Ce n’est pas pour rien que les agences misent toutes sur le story-telling. C’est de la com et cela crée du lien. Sinon, votre nom sera froid et vous installerez de la distance avec votre cible.

Le nom doit sortir du lot.
Différenciez-vous avec un nom qui n’est pas un copié collé ou un dérivé du nom de votre concurrent. Sinon cela complexifiera son attribution à votre entité. Démarquez-vous, sans vous éloigner du sujet. Un nom juste fun qui ne répond pas aux règles citées plus haut, sera juste fun, point barre.

Le nom doit être simple.
Un bon truc pour chercher le nom de sa start-up est de prendre une feuille blanche et d’écrire les mots clés de votre business : objet, bénéfice, valeurs. L’association de plusieurs mots clés ou d’une partie de plusieurs mots pour former un acronyme peut parfois être très efficace. Mais évitez des tournures trop compliquées, qui sont difficiles à prononcer ou à écrire sans faire d’erreur. Afin de tester votre nom, téléphonez à un ami, dites lui le nom, faites le répéter et demandez-lui de l’épeler. S’il s’y prend en 3 fois, trouvez un autre nom.

Le nom ne doit pas répondre à une mode.
Certains noms dans la tendance aujourd’hui risqueront vite d’être démodés demain. A part si votre produit ou service surfe justement sur un effet de mode, préférez un nom pérenne qui inscrira votre entreprise dans la durée. Beaucoup de noms crées à la fin des années 90 utilisant le nombre « 2000 » en pensant ainsi faire entreprise du futur ont finalement pris un sacré coup de vieux, une fois passé le millénaire…  Attention donc aux effets de mode.

Le nom doit être disponible.
Ce point doit être un de vos premiers critères d’exigence. Je ne parle pas de vous assurer de la singularité de votre nom à l’inpi, mais plutôt de taper simplement le nom sur Google. Si un nom très proche figure dans les résultats, ou un hashtag, ou une page Facebook, laissez tomber. Vérifiez la disponibilité du nom de domaine. Les principaux sites de création de nom de domaine vous permettent de vérifier l’existence d’une url. Le .fr est disponible, mais le .com est transférable ? C’est compliqué. Vous n’aurez jamais une longueur d’avance si vous avez un nom qui existe déjà et vous ne ressortirez pas du lot. Je sais à plus d’un titre qu’il est extrêmement frustrant de s’apercevoir que le nom que vous pensez être le nom du siècle a déjà été trouvé bien avant vous. Faites-vous une raison, sinon vous partez déjà avec un handicap. Vous me remercierez plus tard.

Mon secret pour trouver votre nom est surtout d’adopter la technique du brainstorming : seul ou en groupe, lancez des noms à la volée, beaucoup de noms, encore et encore. Même les plus improbables, même si ça ne veut rien dire. Produisez une centaine de noms. Laissez reposer. Revenez-y. Parfois un nom génial à 23h30, s’avère complètement nul une fois que vous le relisez le lendemain au réveil. Ensuite, à froid, testez, lisez-le tout haut. Définissez une short list, vérifiez que les noms de cette liste répondent bien aux recommandations citées plus haut. Votre nom est sûrement là sous vos yeux.

Si vous peinez à trouver le nom de votre startup, c’est peut être que vous n’êtes pas sûr du besoin auquel vous voulez répondre. Il est parfois nécessaire de redéfinir et clarifier votre sujet. Le nom en découlera plus facilement.

Rome ne s’est pas faite en un jour, vous ne trouverez pas votre nom en 5 minutes. Mais après tout, vous êtes en train de vous lancer dans un projet de vie, ce serait dommage de vous précipiter. Et dites-vous bien que l’étape de la recherche du nom n’est que le début d’une longue série de réflexions et de remises en question. Bienvenue dans le monde de l’entrepreneuriat.

Toujours en galère ? Pas le temps de trouver le nom idéal ? Agent de Com’ s’associe à votre réflexion avec le recul et l’expertise nécessaires pour vous aider à tomber juste. Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !